Profondément renouvelé par l’adoption de la nomenclature Dintilhac et la réforme de la règle du recours des tiers payeurs, le droit du dommage corporel est une branche à part entière du droit qui impose une connaissance approfondie d’une jurisprudence en perpétuel mouvement.

Cette connaissance des règles applicables ne serait rien sans un contact efficace et rapide avec les victimes d’accidents afin d’analyser leur situation concrète.

Axess Avocats, une réactivité à toute épreuve